Advertisment

Apple et son passage de Qualcomm à Intel


Apple et son passage de Qualcomm à Intel

Il n'y a pas que du lait et du miel entre Apple et Qualcomm, l'un des fournisseurs les plus importants de l'entreprise. Mercredi, George David, le directeur financier de Qualcomm a fait quelques commentaires lors de l'appel aux résultats, et il affirme que le prochain Trio iPhone par Apple, ne comportera pas les modems de son fabricant de puces.

Horace Dediu, considéré par Fortune comme le roi des analystes d'Apple, supposait déjà que cela pourrait arriver. Dans une déclaration pour Inverse, Dediu suggère que le iPhones qui sortiront en septembre auront leur réseau affecté à cause de ce changement.

Plus précisément, Horace Dediu explique:

«Fondamentalement, Apple cherche à se séparer depuis, je crois, cinq ans. Le risque n'est pas sur la production mais sur la qualité. Tout ce qui concerne le matériel, en particulier le silicium, a un délai très long. »

Ce n'est pas la première fois que nous entendons cela, car Qualcomm et Apple se battent depuis un certain temps en raison de la contrefaçon de brevet et des différends concernant les redevances. Apple a détérioré la relation commerciale entre elle et Qualcomm en poursuivant la société de modem au Royaume-Uni, en Chine et aux États-Unis.

L'un des commentaires d'Horace Devis que nous avons mentionnés plus tôt dit que sans Qualcomm, Apple devra s'en tenir à Intel car c'est la seule autre société à fabriquer de tels modems.

«Apple a l'intention d'utiliser uniquement les modems de nos concurrents plutôt que nos modems dans sa prochaine version iPhone.»

Ookla a effectué une analyse de vitesse qui a abouti à la puce Spandragon 845 pour avoir «des vitesses cellulaires plus rapides et une latence plus faible» que les modems Intel, c'est donc la seule preuve dont nous avons besoin pour choisir notre favori. Les résultats ont été publiés le 23 juillet.

Horace Dediu s'en tient au fait que cette bataille affectera les prochains iPhones et si le modem Intel ne fonctionne pas comme le souhaite la société, Apple n'ira pas dans le monde avec un téléphone à faible efficacité de navigation.

«La performance dépend de ce que vous choisissez de mesurer. Je suis sûr que les produits des deux sociétés ont des mesures différentes. La question de savoir si ces différences de mesure sont importantes est une autre question. Je doute qu'Apple expédie un produit compromis, mais il serait peut-être possible de les accuser de le faire. » ajouta Horace Dediu.

Parce que ce problème est assez long, on peut supposer qu'Apple a un as coincé dans sa manche car l'entreprise ne veut pas décevoir ses acheteurs. Il faudra encore attendre l'automne pour voir comment un tel changement interférerait avec les performances de l'iPhone.

Advertisment

Advertisment

Obtenez plus de trucs comme ça
dans votre boîte de réception

Abonnez-vous à notre liste de diffusion et recevez des produits intéressants et des mises à jour dans votre boîte de réception.

Merci de vous être abonné.

Quelque chose a mal tourné.

Advertisment