Ce bandage «intelligent» détecte les infections en un temps record


Il est assez difficile de retracer les infections à un stade précoce et les médecins préfèrent rester dans leur zone de confort et administrer des antibiotiques préventifs. Cependant, les scientifiques ont trouvé une solution plus efficace.

Toby Jenkins, professeur de chimie à l'Université de Bath, a créé un bandage «intelligent», qui, bien qu'il n'ait pas encore été testé sur l'homme, pourrait un jour servir de système d'alerte. Le bandage permet aux médecins et aux patients de détecter les infections avant qu'elles ne deviennent incontrôlables. Le mécanisme derrière celui-ci est assez simple: le bandage contient un matériau imprégné de peinture verte fluorescente. Au contact de toxines produites par des bactéries pathogènes, les capsules sont cassées et le bandage devient vert.

Une application pourrait être le traitement des brûlures. Les victimes reçoivent souvent des antibiotiques préventifs, car les médecins sont très préoccupés par une éventuelle infection. Cependant, diverses complications peuvent survenir.

Lors d'une récente démonstration, Jenkins et ses collègues ont montré que leur bandage changeait de couleur en vert peu de temps après avoir été en contact avec trois filaments avec des agents pathogènes et ne changeait pas du tout lorsqu'il entre en contact avec des bactéries inoffensives. Si tous les tests à venir se passent bien, le bandage «intelligent» serait prêt pour les tests cliniques dès 2018. Espérons que cela se produira avant l'apocalypse zombie (sic!).