Ces vidéos montrent quelles sont les blessures causées par l'impact d'un drone


Ces vidéos montrent quelles sont les blessures causées par l'impact d'un drone

Alors que les drones sont de plus en plus populaires, nous entendons plusieurs cas de personnes qui en souffrent. L'Université d'Aalborg nous montre quelques clips vidéo qui expliquent ce qui se passe si vous touchez l'hélice d'un drone lorsqu'il est allumé.

Bien que ceux-ci soient présentés comme des gadgets amusants utiles et faciles à manipuler, la vérité est que les drones sont assez dangereux, surtout qu'il s'agit d'appareils capables de voler à des vitesses élevées et d'avoir des hélices non protégées. Recherchez simplement les propriétaires de drones qui ne se soucient pas des alertes de batterie faible et vous pouvez voir les drones tomber simplement du ciel.

Les chercheurs de l'Université d'Aalborg voulaient voir les effets d'une hélice de drone sur un corps humain, ils ont donc testé l'impact sur un morceau de porc.

Les chercheurs ont utilisé pour l'expérience plusieurs types d'hélices. Les résultats varient, et les drones à hélice en fibre de carbone se sont révélés très dangereux s'il s'agit d'en juger d'après les clips.

Les chercheurs ne s'arrêteront pas là. Ils veulent tester les effets d'un drone sur les vitres ou sur les voitures.

Ce n'est pas la première fois que quelqu'un veut voir si les drones ont le potentiel d'être mortels. Les gars de Mythbusters ont mené une expérience similaire et ils ont conclu que les petits drones sont presque inoffensifs, mais les drones utilisés pour les vidéos professionnelles, par exemple, pourraient même tuer une personne si elle touchait une zone sensible comme le cou.

Bien que la vraie vie soit un peu différente du laboratoire, l'examen des chercheurs pourrait conduire à la création de drones moins dangereux.

Obtenez plus de trucs comme ça
dans votre boîte de réception

Abonnez-vous à notre liste de diffusion et recevez des produits intéressants et des mises à jour dans votre boîte de réception.

Merci de vous être abonné.

Quelque chose a mal tourné.